Le correcteur

Celui qui vérifie, critique et améliore
mot erreur visibilité correction

Susceptibles s’abstenir.

Demander son avis à un correcteur, c’est prendre le risque qu’il le donne… et qu’il ne vous plaise pas!

Le correcteur, aussi appelé relecteur, éditeur ou réviseur, met ses compétences de maîtrise de la langue et du vocabulaire, voir de recherches et en culture générale, au service du texte sur lequel il travaille.

Selon la demande et la compétence de l’auteur, la complexité du texte, sa nature, sa qualité et sa destination, le correcteur recommandera un niveau de relecture différent, de la relecture de surface à la ré-écriture, en passant par la critique constructive ou le fact-checking.

Critique mais constructif, le but du correcteur est l’obtention d’un bon niveau qualitatif afin de proposer la meilleure version possible d’un document mais aussi de faire progresser l’auteur du texte en respectant sa pensée et son style.

Angles de travail possibles

  • relecture mots à mots : orthographe, grammaire, typographie, ponctuation, fautes de frappes, bon usage de la langue,
  • amélioration de la forme : mise en page, mise à la charte, lisibilité,
  • optimisation du référencement : application de méthodes de SEO,
  • vérification des faits, des affirmations, des sources et des références,
  • critique du fond : respect de la ligne éditoriale, relevé d’incohérences, qualité de la structure, clarté, justesse,
  • modification : restructuration, ajout de paragraphes complémentaires, de sources, de références, d’illustrations ou suppression/reformulation de certains passages,
  • ré-écriture ou co-écriture, le texte initial s’apparentant alors à un brief de rédaction.

Vous avez des questions? Vous souhaitez discuter d’un projet?
Demandez un rendez-vous téléphonique personnalisé :
contact@traslexic-redaction.fr